Le raffinement bavarois

Sur les bancs d’essai, les voitures haut de gamme ne sont pas légion. Chaque fois que l’occasion de les conduire se présente, on peut prendre la juste mesure de l’ingénierie automobile. La plus récente génération de BMW 750 en est un exemple représentatif.

Voiture phare de BMW, la Série 7 a fait couler beaucoup d’encre au début des années 2000. Audacieuse, l’approche de Chris Bangle a fait sursauter les puristes de la marque. Rivalisant avec la Mercedes-Benz de classe S, la sixième génération de Série 7 emprunte aujourd’hui le chemin de la fluidité.

La douce inclinaison du toit, le long capot et les courts porte-à-faux lui donnent une allure élégante, alors que le Groupe M, offert en option, bonifie l’apparence par l’ajout de jantes en alliage léger uniques, de tabliers avant et arrière et de jupes latérales. Afin d’en réduire le poids, les concepteurs ont utilisé la fibre de carbone, délestant la berline de 86 kg.

2017-bmw-750i-xdrive-exterior-alloy-wheels

Confort royal

Impossible de décrire en quelques mots toutes les caractéristiques de la voiture. Les occupants prennent place à l’intérieur d’un spacieux cocon feutré et impeccablement insonorisé. L’amalgame de matériaux de haute qualité, qui sont assemblés avec une précision militaire, traduit le savoir-faire de la firme en matière de conception. Proposé en option, un système d’air ambiant peut ioniser l’air et parfumer l’habitacle. Optimale, la position de conduite invite à parcourir de longues distances sans fatigue. Malgré l’impressionnant arsenal technologique, la grande majorité des commandes sont accessibles facilement et d’utilisation intuitive.

Le constructeur a amélioré la convivialité de son système iDrive, par lequel on peut effectuer un nombre quasi-infini de réglages, dont le mode de conduite adaptatif. Sélectionné, ce mode s’adapte au style de conduite de chacun. Le système peut également fonctionner au moyen de mouvements préalablement enregistrés de la main. D’un geste, le conducteur peut, par exemple, régler le volume audio ou prendre un appel.

Sérénité et célérité

Afin de propulser son imposante 750i, BMW lui greffe un puissant V8 biturbo de 4,4 L (445 chevaux), jumelé à une boîte automatique à 8 rapports. Le tandem accomplit de remarquables performances avec la plus grande douceur. Étonnamment, la voiture consomme en moyenne 11 L/100 km. Le rouage intégral équipe la voiture de série.

Imperturbable sur la route, cette 750 enfile les virages serrés avec aplomb, en particulier en mode Sport. La voiture se laisse conduire comme une compacte. La répartition égale du poids entre les roues avant et arrière contribue au maintien de l’équilibre de conduite. La suspension pneumatique permet au conducteur d’augmenter la hauteur de 20 mm. En augmentant son débattement, la suspension absorbe avec encore plus de souplesse les aléas de la route.

Des défauts? Comme toute voiture, on peut lui en trouver. Mais ils sont pour la plupart gommés par des qualités technologiques indéniables. Difficile cependant de ne pas démontrer autant d’enthousiasme en parlant d’une berline qui délimite clairement la frontière entre une voiture commune et une autre de classe mondiale.

Prix : à partir de 113 900 $

Prix du modèle essayé : 135 200 $

– Jean-Pierre Bouchard

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM