Kia Sorento 2016 – Une refonte réussie!

Le populaire Sorento fait peau neuve pour l’année modèle 2016. Joliment tournée, l’enveloppe de l’utilitaire intermédiaire recèle bon nombre d’améliorations qui le place parmi les meilleurs de la catégorie.

Ni trop petit ni trop gros, le Sorento constitue une solution idéale pour les personnes qui désirent un véhicule un peu plus spacieux qu’un utilitaire compact, mais un peu moins encombrant que des véhicules comme le Hyundai Santa Fe XL, le Nissan Pathfinder ou le Toyota Highlander.

En allongeant l’empattement de 8 cm et en augmentant la longueur de 7,5 cm, les concepteurs ont permis à l’habitacle d’accueillir, selon les versions, jusqu’à sept passagers. Bien entendu, les sièges de la troisième, dont l’accès nécessite des habiletés de gymnaste, conviendront surtout aux enfants. De plus, lorsqu’ils utilisés, ces sièges réduisent considérablement le volume utilitaire, autrement généreux, en le faisant passer de 1 077 à 320 L. Qu’on le veuille ou non, ce type de véhicule ne remplacera jamais une fourgonnette, chez Kia la Sedona. En revanche, les places de la deuxième rangée sont faciles d’accès et elles offrent un très bon confort.

_02

Aménagement intérieur

La version SX+ V6 est la plus richement garnie de la gamme de Sorento. À titre d’essayeur, nous sommes donc d’emblée dans des dispositions favorables à l’égard du véhicule. Aussitôt installés dans les sièges avant, on apprécie rapidement l’excellent confort qu’ils procurent. Grâce aux nombreux réglages du siège, le conducteur se concocte une position de conduite optimale. Les plus grands devraient apprécier le généreux dégagement aux jambes et à la tête. De facture relativement sobre, la planche de regroupe néanmoins des boutons et des commandes qui tombent sous la main en plus d’être faciles à utiliser.

En plus des caractéristiques de la livrée SX, qui comprendnotammentdes plaques de protection en acier inoxydable, des plaques de seuil éclairées en acier inoxydable, un toit ouvrant panoramique, des sièges avant ventilés, une puissante chaîne audio Infinity, des pédales en alliage et des phares avant au xénon à DHI, la SX+ profite d’une sellerie en cuir Nappa, souvent réservée aux véhicules beaucoup plus chers, de quatre caméras qui transmettent sur un écran d’affichage de 8 po le véhicule sous différents angles pour faciliter les manœuvres de stationnement, un système d’avertissement de sortie de voie et un régulateur de vitesse intelligent. Il s’agit de technologies que peu de constructeurs peuvent offrir pour un prix comparable.

La qualité des matériaux ne soulève aucune critique tout comme la rigueur de leur assemblage. L’utilisation d’un recouvrement doux au toucher comme du velours pour les montants et la garniture de pavillon, de même que les appliques aluminium un peu partout traduisentun réel souci du détail. Les concepteurs ont même pensé intégrer au dos des dossiers de siège avant une applique laquée noire mise en valeur par une insertion en aluminium.

Motorisation et comportement routier

Afin d’animer le véhicule mis en examen, Kia a reconduit le V6 de 3,3 L de 290 chevaux et la boîte automatique à 6 rapports. Et pour cause : par le passé, ce tandem a démontré son efficacité. Lorsqu’on le sollicite, le moteur répond présent, en plus de s’activer de façon onctueuse. La boîte automatique l’accompagne avec diligence et douceur dans la plupart des situations. En moyenne, il faudra prévoir une consommation d’environ 11 L//100 km, une marque raisonnable par rapport à la concurrence. Fait intéressant, il possède une capacité de remorquage de 2 268 kg (5 000 lb).Le constructeur propose également, selon les versions, un quatre cylindres de 2,4 L de 185 chevaux ou encore un moteur turbo de 2,0 L de 240 chevaux.

Le Sorento 2016 utilise une plateforme dont la rigidité supérieure à la précédente a permis de rehausser l’équilibre du comportement routier. Kia a toutefois misé davantage sur le confort que sur la sportivité de conduite, ce qui devrait néanmoins plaire à la grande majorité des acheteurs. Judicieusement calibrée, la suspension négocie efficacement les imperfections de la route. Les versions SX sont dotées d’une imposante monte de 19 po, ce qui contribue à la stabilité du véhicule, en plus du rouage intégral

Au final, le Sorento que nous avons essayé procure l’une des expériences de conduite les plus agréables de la catégorie. Confortable, généreusement équipé et efficacement motorisé, l’utilitaire constitue plus que jamais une proposition heureuse sur le marché.

Prix de base : 27 495 $

Prix du modèle essayé : 46 695 $

Consommation moyenne mesurée durant l’essai : 10,8 L/100 km

– Jean-Pierre Bouchard

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM