Jeep Renegade Trailhawk 2016 – Robustesse à l'italienne

Conçu aux États-Unis et assemblé en Italie, le Renegade traduit la volonté de Chrysler de déployer sa légendaire marque Jeep sur le marché mondial.

Charmeur, l’utilitaire urbain conciliela carrure d’un coureur des bois avec des lignes contemporaines.Au premier coup d’œil, le Renegade ne laisse place à aucune interprétation : il s’agit bel et bien d’un Jeep! En plus de son design exclusif, la nouvelle recrue propose des capacités hors route qui le démarquent avantageusement de concurrents tels que le Chevrolet Trax ou le Honda HR-V.

C’est encore plus vrai lorsque l’on opte pour la Trailhawk, dont lagarde au sol un peu plus élevée,les plaques de protection, les boucliers adaptés, les roues de 17 po chaussées de pneus plus mordants et le mode de conduite pour franchir les rochers du système à quatre roues motrices lui confèrent des capacités tout-terrain supérieures. De plus, le Renegade peut, lorsqu’il est muni de l’équipement nécessaire, tracter une charge de 907 kg (2 000 lb), ce qui est plutôt rare dans cette catégorie.

2016 Jeep® Renegade Latitude

Aménagement intérieur

L’habitacle témoigne des efforts déployés par Jeepces dernières années pour améliorer de la qualité de ses véhicules.À ce titre, la dernière génération de Grand Cherokee en est un exemple parlant. Ainsi, lorsque l’on prend place à l’intérieur du Renegade, relativement facilement malgré des seuils de porte un peu haut et larges, on apprécie la position de conduite haute, ainsi que le bon dégagement pour les jambes et la tête. Les sièges avant pourraient cependant offrir un meilleur soutien. L’espace utilitaire est muni d’un panneau de plancher de chargement réglable en hauteur, réversible et amovible.

En glissant les doigts sur les matériaux, on constate que la plupart sont de belle facture, et qu’ils sont, dans l’ensemble, bien assemblés. La plupart des commandes sont faciles à utiliser, mais celles de la climatisation sont positionnées un peu bas sur la console. Le soir, tous les boutons et toutes les commandes sont éclairés.

Le souci du détail se traduit par la signature Jeep sur diverses composantes du véhicule dont le rétroviseur intérieur et les garnitures des hauts-parleurs. Option intéressante : un système de panneaux amovibles coulissants et inclinables appelé My Sky. Ces panneaux conçus en polyuréthane renforcé de fibre de carbone se rangent dans l’espace utilitaire pour permettre aux occupants du véhicule de rouler à ciel ouvert.

2016 Jeep® Renegade Trailhawk

Motorisation et comportement routier

Jeep offre le choix entre deux groupes propulseurs. Le premier consiste en un quatre cylindres de 1,4 L turbo de 160 chevaux jumelé à une boîte manuelle à 6 rapports; le second, qui équipait notre véhicule, de 2,4 L de 180 chevaux. Il est couplé à une boîte automatique à 9 rapportsque l’on souhaiterait un peu plus douce et un peu plus réactive en certaines circonstances. Le Renegade offre néanmoins de bonnes performances générales.

2016 Jeep® Renegade Latitude

Adaptée de la Fiat 500X, la robuste plateforme n’empêche toutefois pas la docilité qu’impose la vocation première du véhicule : la conduite urbaine et les sorties de plaisance du week-end. Bien que l’on ait affaire à un véhicule capable de franchir des obstacles redoutables, la version Trailhawk, le comportement routier obtient une note globale positive. La suspension indépendant aux quatre roues absorbe efficacement la plupart des inégalités et lui confère une portée confortable. Bien dosée, la direction contribue à rendre le véhicule agréable à conduire. Et pour freiner ses élans, on peut compter sur un freinage efficace.

Bien qu’il soit de bonne guerre de le comparer aux véhicules concurrents, le Jeep Renegade demeure un utilitaire différent sur plusieurs aspects. D’abord par son design reconnaissable parmi mille, puis par ses capacités hors route indéniables et enfin par son emblématique signature porteuse d’une histoire vieille de 75 ans.

Prix de base : 19 995 $ (Sport 2X4)

Prix du modèle essayé : 34 535 $ (Trailhawk 4X4)

Consommation moyenne mesurée durant l’essai : 10,1 L/100 km.

– Jean-Pierre Bouchard

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM