Comment tenir ses bonnes résolutions

À la veille du 1er janvier, on songe à perdre du poids, passer plus de temps en famille ou économiser en prévision d’un prochain voyage. Comment atteindre ses objectifs sans abandonner en cours de route? Voici de précieux conseils.

Plusieurs adoptent une résolution parce qu’ils éprouvent le désir viscéral de changer un comportement ou une habitude. « Cela doit venir de nous, de nos tripes », explique Carolina Castro, coach en ressources humaines chez Optimum Talent.

D’autres veulent atteindre un but ou réaliser un rêve. Dans tous les cas, le moteur du succès est lié à la motivation qui répond au besoin d’autonomie, de compétence et d’affiliation, explique le psychologue Jacques Forest.

LA SOURCE DE MOTIVATION
La motivation est à l’origine de trois besoins essentiels.

Autonomie :
Décider de ses actions.

Compétence :
Besoin de se sentir efficace et capable d’effectuer des tâches de différents
niveaux de difficulté.

Affiliation :
Besoin de nouer des liens d’amitié avec d’autres personnes.

S’entourer

Avant les Fêtes, M. Forest a décidé de perdre du poids. Il a préparé un plan qui lui a permis d’augmenter ses chances de réussite. Entretemps, il a fait de l’exercice physique et a remplacé les desserts par de saines collations,
mais il a aussi su bien s’entourer.

L’homme a eu recours à une professionnelle en nutrition. « Un mentor ou un coach nous aide durant les moments de découragement. Pour monter l’Everest, même si tu es en super forme, tu as besoin de quelqu’un pour te guider », illustre Carolina Castro.

Priorités

Plusieurs ne supportent plus que leurs finances soient dans le rouge. Simplement revoir leurs priorités peut néanmoins leur permettre de redresser la situation. Décliner les invitations à des 5 à 7 et résister à des achats impulsifs sont de bonnes façons d’éviter les dépenses superflues. À titre d’exemple, une amie a décidé de mettre de côté l’argent servant à payer son café matinal, résolue à partir en Europe. En réduisant sa dose de caféine, elle a économisé 800 $ en huit mois, soit le prix d’un billet avion pour aller en France.

Stratégies gagnantes

Le psychologue Jacques Forest parle de mettre en place des stratégies gagnantes. On se demande par exemple : quelles sont les conditions idéales qui me permettraient de faire davantage de sport? Une collègue a réalisé qu’elle adorait la musique, mais détestait aller seule au gym. Dorénavant, elle s’y rend avec son iPod et sa meilleure amie. « L’important, c’est de ressentir le bonheur et la joie d’accomplir quelque chose qu’on rêvait de faire depuis longtemps », ajoute Carolina.

Bénéfices

Une résolution a des chances d’être suivie si l’effort est maintenu durant au moins trois mois. « Quand on monte une montagne, dit-elle, on y va pas à pas. N’oubliez pas de voir les bénéfices à long terme de votre objectif, car cela aide à garder la motivation. »

Pas facile de prendre son courage pour marcher dehors à -20 degrés. Au bout d’une semaine, on en ressent toutefois les bienfaits, dont une sensation de bien-être. On peut aussi s’offrir un cadeau en récompense de ses efforts

Prendre soin de soi

Plusieurs veulent ralentir le rythme dans les douze prochains mois. Pour le faire, ils peuvent s’inspirer du livre À go, on ralentit écrit par deux pionnières du slow living. Les autrices donnent notamment des conseils pour vivre selon ses propres valeurs.

Prendre soin de soi, c’est aussi songer à sa carrière. La coach Carolina Castro rencontre souvent des gestionnaires en proie à un doute. Elle leur pose la question : « Quel a été le moment dans ta vie où tu t’es senti le plus heureux? » En répondant à cette interrogation, plusieurs trouvent la solution menant à une vie meilleure.

Enfin, nos victoires au quotidien nous procurent un bonheur grisant. Pensons au sentiment de fierté lorsque nous touchons notre but grâce à notre motivation et à nos efforts soutenus

Cinq trucs pour réussir

  • On prépare un plan. Sur un calendrier, on colle un coeur à la date où on amorce sa nouvelle démarche : apprentissage d’une langue, exercice physique ou autre.
  • On voit les bénéfices à long terme de son projet.
  • On met en place des stratégies gagnantes.
  • On demande l’aide d’un mentor ou d’un coach.
  • En cas d’échec, on se pardonne. Au lieu de se dévaloriser, on apprécie les progrès réalisés. On se donne une nouvelle chance de réussir pour de bon.

En savoir plus : À go, on ralentit
On prend la résolution de changer
de rythme après avoir lu le livre À go,
on ralentit écrit par deux pionnières
du slow living. Ces dernières donnent
des outils et livrent des réflexions
sur la consommation, la performance
de même que l’équilibre mental
et physique. Un must!

-Annie Bourque

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM