VIVRE À : Val-Bélair

LE MEILLEUR DES DEUX MONDES

Le secteur de Val-Bélair a démontré, au fil des ans, qu’il était un endroit exceptionnel où profiter des commodités d’une ville et à la fois des richesses de la nature. Son développement en témoigne d’ailleurs. De nouveaux commerces et quartiers résidentiels y ont vu le jour, la liste d’activités de plein air s’est allongée et les accès routiers ont été facilités.

Parc de détente de la Belle-Eau
De lieu de villégiature à secteur urbain en pleine croissance

L’histoire moderne de Val-Bélair commence en 1910, lors de la création de la municipalité de Saint-Gérard-Majella, une paroisse séparée de celle de L’Ancienne-Lorette et de celle de Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette (Loretteville). Rapidement, à cette époque, le secteur devient un lieu de villégiature très prisé par les citadins de la ville, attirés par ses beaux paysages montagneux et son air frais. Au fil des décennies, le secteur poursuit son développement, en parallèle avec celui de la base militaire de Valcartier, située tout près. De nombreux civils de même que des familles de militaires vont donc s’installer à Val-Bélair.

Le 1er janvier 2002, la ville de Val-Bélair fusionne avec Québec. Depuis, plusieurs familles ont vu en ce secteur un lieu où il fait bon vivre. Ainsi, le développement du secteur s’accélère de façon exponentielle.

Parc de La Chanterelle – Bibliothèque Félix-Leclerc
Parc de détente de la Belle-Eau
Une vie de quartier paisible et des services à proximité

Dans un contexte où le prix des résidences ne cesse d’augmenter dans les secteurs plus centraux de la ville, Val-Bélair est un choix bien populaire auprès des jeunes familles. En effet, le prix des résidences est raisonnable, les autres secteurs de la ville sont aisément accessibles et l’ambiance est paisible.

Val-Bélair a connu beaucoup d’effervescence au cours des dernières années, alors que le Carrefour de la Bravoure, situé à l’angle du boulevard Industriel et de la route de la Bravoure, était en construction. Aujourd’hui, de multiples entreprises et commerces y ont pris place : restaurants, cliniques médicales, services professionnels, concessionnaires automobiles, résidences pour aînés et bien plus.

La présence de tous ces commerces permet aux résidents de Val-Bélair et de La Haute-Saint-Charles d’obtenir une foule de services à proximité de leur domicile, sans avoir besoin de se déplacer vers d’autres quartiers de la ville, même si les déplacements sont facilités grâce aux autoroutes Henri-IV et Félix-Leclerc (de la Capitale) et de plusieurs boulevards et artères principales.

Carrefour de la Bravoure
Complexe pour personnes retraités Château Bellevue
Le mont Bélair : reconnecter avec la nature à deux pas de chez soi

Avec ses 485 mètres d’altitude, le mont Bélair est l’un des plus hauts sommets et des plus beaux espaces naturels de la ville de Québec. Une foule d’activités sont offertes à la base de plein air La Découverte, et ce, en toutes saisons. Observation des oiseaux et de la flore, sentiers aménagés pour la randonnée pédestre, la raquette et le ski de fond, jeux pour enfants, piscine extérieure, espaces pour le pique-nique, glissade sur chambre à air : il y en a pour tous les goûts!

Parc naturel du Mont-Bélair
Parc naturel du Mont-Bélair

 

 

Texte Mélissa Plante
Photos Stéphanie de la Ronde et Ville de Québec

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM