Une MINI grand format

Chaque fois que l’on croise une MINI sur la route, le charme opère. Dans le cas de la Clubman de nouvelle génération, ce charme s’allie à la polyvalence.

Au premier coup d’oeil, la Clubman donne l’impression d’avoir affaire à une Cooper à quatre portes. Mais en y regardant de plus près, on constate que la recrue est plus volumineuse. Et elle repose sur une plateforme différente, partagée avec la plus récente génération de BMW X1.

Parmi les éléments originaux, on ne peut passer sous silence les deux petites portes battantes pour accéder à l’espace utilitaire. En tout, la Clubman compte donc… six portes!

Présentation intérieure

Une fois à bord, on le constate rapidement, pour une MINI : l’espace disponible suffit pour accueillir assez confortablement au moins quatre passagers. Ceux des places arrière accèdent désormais à la banquette au moyen de deux vraies portes plutôt qu’une seule à ouverture opposée, comme c’était le cas de son prédécesseur.

Équipée de sièges avant sport, une option qui équipait ma voiture d’essai, la Clubman annonce les couleurs du plaisir au volant. Fermes et procurant un bon soutien, les sièges assurent le confort du conducteur et du passager avant.

Le conducteur bénéficie d’une bonne position de conduite, mais il devra négocier avec une visibilité qui n’est pas toujours optimale, surtout vers l’arrière. Il ne peut toutefois pas rater l’odomètre logé directement devant lui.

Rafraîchissante, la présentation intérieure dégage une impression futuriste, tout en conservant certains traits du passé. Les stylistes ont utilisé du chrome pour mettre en valeur certains boutons. La plupart des commandes sont faciles à repérer et à manipuler. Mais le système de divertissement nécessite une certaine période d’adaptation pour en maîtriser le fonctionnement. Les matériaux utilisés sont, en règle générale, de belle qualité.

p90198648_highres_mini-cooper-s-clubma

Motorisation

MINI offre un choix parmi deux moteurs suralimentés par turbocompresseur, soit à trois cylindres de 1,5 L (134 chevaux) et, dans le cas de la Clubman S, à quatre cylindres de 2,0 L (189 chevaux et 207 livres-pied). Pimenté, ce moteur démontre beaucoup d’entrain et de souplesse. La boîte automatique à huit rapports l’accompagne efficacement. Lors de l’essai, j’ai mesuré une consommation moyenne de carburant de 7,9 L/100 km. Pas mal!

La Clubman enfile les virages avec aplomb. Rapide et précise, la direction donne toujours ce sentiment de piloter un petit kart de course. La voiture reçoit notamment un différentiel électronique qui, en travaillant en collaboration avec les dispositifs de contrôle, assure la meilleure maîtrise possible de la voiture. MINI propose également une version à rouage intégral, la Cooper ALL4.

Difficile de comparer la Clubman avec la concurrence. Elle constitue une solution heureuse pour un acheteur qui recherche trois principales qualités : du plaisir, de la polyvalence et une prestance unique.

Prix

De 28 085 $ à 33 085 $ (options non comprises)

– Jean-Pierre Bouchard

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM