Percer le mystère de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn, au fil des années, fait davantage parler d’elle. À l’instar des autres maladies inflammatoires de l’intestin, elle est de plus en plus répandue chez les jeunes de 30 ans et moins. Le nombre de personnes qui en sont atteintes augmente sans cesse : voilà une bonne raison de porter un regard éclairé sur cette maladie incurable qui peut poser plusieurs défis aux personnes qui doivent vivre avec elle.

Qu’est-ce que la maladie de Crohn?

Décrite pour la première fois en 1932, la maladie de Crohn se caractérise comme une maladie inflammatoire incurable qui peut toucher une ou plusieurs parties du tube digestif, de la bouche à l’anus. Chez la plupart des personnes qui en sont atteintes, cette inflammation attaque la fin de l’intestin grêle et le début du côlon.

Cette maladie affecte grandement la qualité de vie des personnes touchées. Elle se manifeste principalement par des douleurs abdominales et des crampes importantes, mais aussi par des épisodes de diarrhée, des nausées et des vomissements, une perte de poids et une diminution du niveau d’énergie. Heureusement, les symptômes peuvent varier dans le temps et la personne atteinte profite généralement de périodes dites de rémission, pendant lesquelles les symptômes diminuent jusqu’à être peu ou pas ressentis.

Bien que les connaissances sur cette maladie augmentent d’année en année, il n’existe encore aucun traitement pour la guérir. Par contre, l’inflammation provoquée peut, quant à elle, être soulagée et diminuée pendant les périodes de crise avec une médicamentation appropriée (anti-inflammatoires intestinaux, corticostéroïdes, immunosuppresseurs, antibiotiques, suppléments alimentaires et médicaments pour diminuer la diarrhée).

Dans certains cas, le recours à la chirurgie pour faire enlever la partie affectée de l’intestin est possible, mais cette procédure ne garantit pas l’élimination complète de la maladie.

Vivre avec la maladie de Crohn : un défi au quotidien

Durant les périodes de crise, le plus grand défi des personnes atteintes de la maladie de Crohn est de vaquer à leurs occupations quotidiennes.

La douleur associée à l’inflammation, mais surtout l’inconfort qu’elle occasionne, peuvent perturber leurs activités, voire les empêcher de travailler.

En plus de prendre les médicaments prescrits, il peut être nécessaire d’éliminer certains aliments et d’adopter un mode de vie plus sain pour mieux contrôler les symptômes.

Heureusement, la recherche sur la maladie de Crohn, qui peut se présenter de différentes façons selon les personnes, se poursuit de plus belle. Ultimement, l’objectif de la recherche est d’arriver, un jour, à trouver un moyen de guérir cette maladie et d’offrir aux personnes qui en sont atteintes une meilleure qualité de vie.

Quelques conseils alimentaires à adopter si vous souffrez de la maladie de Crohn

  • Identifiez et éliminez les aliments déclenchants
  • Identifiez les aliments les moins irritants
  • Mangez plus souvent, mais en plus petites quantités
  • Essayez les produits sans lactose
  • Réduisez votre consommation de sucre et d’édulcorants artificiels qui irritent le tube digestif
  • Évitez de boire de grandes quantités de liquide en mangeant; attendez plutôt après le repas
  • Réduisez votre consommation de matières grasses, qui sont difficiles à digérer

Source : Crohn et colite Canada

www.crohnetcolite.ca



Par Mélissa Plante

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM