L’éloge d’un bon roman

Rarement ai-je lu autant de bonnes critiques à propos d’un jeune romancier québécois, Kevin Lambert, qui décroche de nombreux prix ici et en Europe. Le lecteur est tenu en haleine par une grève dans une scierie de Roberval. Tous partagent le désir d’échapper à la misère et de venger leur patron. « On referme ce roman grisé, enragé et plus que jamais fasciné par le travail décomplexé et maîtrisé de l’auteur », commente Victor Caron-Veilleux de la Librairie Livres en tête à Montmagny.

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM