Le psoriasis : pas qu’une question de plaques

Malgré sa robustesse et sa protection fiable, la peau est très sensible à plusieurs facteurs, dont les variations de température. Lorsque l’hiver arrive, la peau a tendance à s’assécher et à devenir fragile. Par contre, ce n’est pas la seule cause de l’apparition de plaques rougeâtres un peu partout sur le corps. Il est possible qu’il s’agisse de psoriasis.

Qu’est-ce que le psoriasis?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique qui affecte la peau et qui n’est pas contagieuse. C’est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le système immunitaire de la personne atteinte attaque constamment sa propre peau. Le psoriasis consiste en une apparition cyclique de plaques rouges et écailleuses sur diverses régions du corps, particulièrement les genoux, les coudes, le cuir chevelu, les pieds, les mains, les plis cutanés et les ongles. Cette forme de psoriasis, en plaques, est la plus fréquente. Lorsque les plaques sont répandues sur l’ensemble du corps, il est alors question de psoriasis érythrodermique. Le psoriasis pustuleux est une autre forme de la maladie, qui se caractérise par des cloques remplies de pus. Les poussées de psoriasis peuvent se prolonger des mois, voire des années : leur durée n’est pas précise.

Quelles sont les causes du psoriasis et comment le diagnostic est-il posé?

Le dérèglement du cycle naturel de régénérescence de la peau est à l’origine de l’apparition du psoriasis. Comme le cycle est plus rapide chez personnes atteintes de psoriasis, la couche supérieure de la peau se forme trop rapidement et ne permet pas l’élimination de la couche située juste en dessous. Ainsi, la couche supérieure n’est pas alimentée par les vaisseaux sanguins et meurt plus rapidement.

Les premières apparitions du psoriasis se manifestent généralement vers la mi-vingtaine. Le diagnostic de psoriasis peut être établi par une simple observation des plaques et des squames sur la peau. Si la forme du psoriasis est plus complexe, des analyses plus poussées pourraient être faites par le personnel médical.

L’hérédité est responsable, dans bon nombre de cas, du développement du psoriasis. Par contre, plusieurs facteurs externes peuvent aussi être à l’origine d’une poussée de psoriasis ou même du développement de la maladie : le stress émotionnel ou physique, une blessure sur la peau, une infection systémique, la prise de certains médicaments, une infection de la gorge ou des voies respiratoires. Le surpoids, la consommation excessive d’alcool ou de tabac ainsi que les dérèglements hormonaux sont d’autres facteurs qui peuvent favoriser l’apparition de la maladie et de ses symptômes.

Quels sont les symptômes du psoriasis?

Les symptômes associés au psoriasis varient selon la forme de la maladie. L’apparition de plaques rougeâtres et rugueuses est souvent la première manifestation du psoriasis. Il est aussi possible de remarquer des squames épaisses et blanches ou des pustules remplies de pus. Une démangeaison peut aussi accompagner les affections cutanées liées au psoriasis.

Lorsque la quantité de plaques devient trop importante et recouvre une grande partie du corps, la personne atteinte peut avoir une baisse d’estime d’elle-même, voire développer des problèmes psychologiques en lien avec sa condition.

Le psoriasis peut aussi provoquer des douleurs articulaires aux endroits touchés. Il s’agit alors de rhumatismes psoriasiques.

Comment le psoriasis peut-il être traité?

Puisque le psoriasis est une maladie auto-immune, aucun traitement ne permet de l’éliminer complètement. Par contre, les plaques qui apparaissent peuvent être traitées à l’aide de crèmes et d’onguents prescrits sur ordonnance. La photothérapie, soit l’exposition contrôlée de la peau à des rayons UV naturels ou artificiels, peut aussi être prescrite. En effet, plusieurs personnes observent la diminution, voire la disparition, de leurs plaques au soleil. Dans le cas de formes plus graves, des médicaments administrés par voie orale ou en injection sous-cutanée sont utilisés pour contrôler le psoriasis.

Même si, en général, le psoriasis est une maladie qui engendre peu de complications, elle doit être prise au sérieux.

-Mélissa Plante

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM