Le hiking dans toutes ses couleurs

L’activité par excellence pour profiter de l’automne est sans aucun doute la randonnée. Accessible à tous, la marche en forêt permet de redécouvrir les paysages enchanteurs du Québec dans un nuancier de couleurs à couper le souffle. Découvrez avec nous comment bien préparer vos randonnées automnales.

L’équipement à prévoir

L’élément le plus important pour bien profiter d’une randonnée : les chaussures. Assurez-vous de choisir un modèle conçu pour le type de sol sur lequel vous comptez marcher. Par exemple, en montagne, où le sol peut être inégal, rocailleux,voire escarpé, un modèle plus haut qui enveloppera bien vos chevilles et dont la semelle est légèrement cramponnée vous permettra d’être stable et de ne pas blesser vos pieds. N’hésitez pas à demander conseil aux employés des boutiques spécialisées en sport pour bien choisir vos chaussures!

Le choix d’un bon sac à dos adapté à vos besoins et à votre physionomie est également important. Pensez d’abord à la durée de vos randonnées. Par exemple, il serait inutile de vous procurer un sac énorme si vous envisagiez partir une journée seulement. Un sac de 20 à 30 litres ferait amplement l’affaire. D’ailleurs, si vous êtes un adepte des longues randonnées, prévoyez aussi investir dans de bons bâtons de marche, idéalement légers et télescopiques. Ces derniers renforceront votre équilibre, faciliteront vos ascensions et donneront un coup de pouce à votre dos et à vos genoux.

Autres articles à prévoir : une trousse de premiers soins, de la crème solaire, une carte du site, un GPS, vos papiers d’identité et votre téléphone portable pour avoir un moyen de communication en cas de problème.

Bien s’alimenter

Pour rester énergique tout au long d’une randonnée, une alimentation adéquate est essentielle. Ainsi, la plupart des nutritionnistes recommandent un apport suffisant en glucides et en protéines afin que les muscles disposent du carburant dont ils ont besoin. Ingérez environ 30 g de glucides par heure de marche sous forme de fruits frais, de boissons sportives, de fruits séchés ou de barres tendres. Les protéines, quant à elles, sont surtout nécessaires lorsque le niveau du sentier est intermédiaire ou difficile et que vous devez prendre plusieurs pauses en chemin. Les noix, la viande séchée et le beurre d’arachide sont de bons exemples d’aliments protéinés à avoir sous la main. Évitez d’apporter des aliments qui favorisent le développement de bactéries et qui peuvent créer de l’inconfort, comme la viande fraîche, la mayonnaise ou les produits laitiers.

Ne pas oublier l’hydratation!

On le sait, le corps est en majorité composé d’eau. C’est pourquoi il est primordial de bien s’hydrater en randonnée, tout comme lors de n’importe quelle activité physique. En déshydratation, le corps devient moins performant, et les risques  d’étourdissements et de maux de tête sont plus élevés.

Prévoyez ainsi assez de liquide pour boire 3 à 4 bonnes gorgées toutes les 20 minutes, et ce, même par temps plus frais. Cela équivaut à environ ½ litre par personne par heure, selon l’intensité et l’altitude (on se déshydrate plus vite en hauteur) et si on transpire abondamment.

Trouver son rythme

Voici un truc pour savoir si vous avez le bon rythme de marche. Discutez avec votre compagnon de randonnée! Si vous êtes capable de tenir une conversation sans être essoufflé, c’est que votre rythme de marche convient à votre forme physique.

En randonnée, on a souvent envie de se dépasser et de se rendre vite au sommet du sentier. Toutefois, épuisé rapidement, votre corps ne pourra peut-être pas suivre vos ambitions. Se tordre une cheville est chose courante et, quand ça arrive au beau milieu d’une montagne, c’est loin d’être commode!

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

3 SENTIERS INCONTOURNABLES EN AUTOMNE

Parc national des Grands-Jardins
Le parc national des Grands-Jardins comporte 11 sentiers qui totalisent 30 km et que peuvent emprunter les randonneurs de tous niveaux. Grâce à la diversité de son paysage (toundra, forêt de feuillus, forêt boréale, végétation montagnarde), vous pourrez admirer les splendeurs de l’automne sous de multiples facettes. De plus, c’est au parc des Grands-Jardins que l’incontournable mont du Lac des Cygnes se trouve avec son point de vue unique sur le cratère météoritique de Charlevoix et la vallée du Gros Bras.
sepaq.com/pq/grj

Canyon Sainte-Anne
Tout près du centre-ville de Québec, le Canyon Sainte-Anne propose des sentiers de randonnée parfaits pour profiter en famille d’une belle journée à l’extérieur. Avec ses trois ponts, dont l’un des plus hauts du Québec à 60 mètres au-dessus du gouffre, le site vous permet d’admirer d’un point de vue unique les parois rocheuses vieilles de plus de 1,2 milliard d’années.
canyonsa.qc.ca

Vallée Bras-du-Nord
Dans la magnifique région de Portneuf, la vallée Bras-du-Nord vous propose 80 km de sentiers divisés en 9 circuits d’une durée allant de 1 h 45 à 13 h 30, ce qui en fait l’un des plus vastes réseaux de sentiers pédestres au Québec. Vous adorerez la tranquillité qui y règne et les points de vue surprenants sur la végétation luxuriante de la région.
valleebrasdunord.com

 

Texte Marie-Claude Savoie

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM