La cessation tabagique : Un travail d’équipe

Qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions. Parmi l’une des plus populaires année après année, la cessation tabagique est, pour de nombreuses personnes, un grand défi à relever. Pour augmenter ses chances de réussir, il est important de savoir bien s’entourer. On pense d’abord à la famille, aux amis et aux collègues, mais il ne faut pas négliger l’aide du pharmacien et des autres professionnels de la santé dans ce processus.

Les raisons de vouloir écraser pour de bon sont nombreuses. Plusieurs maladies découlent de la consommation de la cigarette, mais aussi de la présence de la fumée secondaire dans l’air et des produits chimiques nuisibles.

Arrêter de fumer réduit, entre autres, le risque de décès prématuré et l’apparition de maladies cardiovasculaires. C’est aussi bénéfique pour les proches de ne plus être en contact avec la fumée secondaire et les odeurs associées à la cigarette.

La cessation tabagique doit d’abord venir d’une initiative personnelle et requiert une certaine préparation. Le plus facile est de commencer par se fixer des objectifs, comme choisir une date pour le début du processus, aviser son entourage et lui demander son soutien, reconnaître ce qui peut donner l’envie de fumer et préparer des stratégies pour affronter les symptômes de sevrage.

Le pharmacien : un allié important
pour cesser de fumer Depuis l’entrée en vigueur de la Loi 41 en juin 2015, les pharmaciens peuvent, entre autres, prescrire des médicaments pour la cessation tabagique. Le pharmacien est aussi la ressource tout indiquée pour bien vous expliquer les avantages associés à la cessation tabagique et vous présenter les ressources mises à votre disposition pour vous aider. Il ne faut pas oublier que la cigarette, particulièrement la nicotine qu’elle contient, crée tant de la dépendance psychologique que de la dépendance physique. Le pharmacien, un allié précieux, peut vous épauler sur ces plans et vous guider pendant les différentes étapes du processus.

Les produits qui peuvent être prescrits par le pharmacien permettent d’augmenter les chances de renoncer au tabac définitivement. Parmi ces produits, notons les substituts nicotiniques, qui sont généralement bien connus du grand public et présents sous différentes formes (timbre transdermique, gomme à mâcher, pastilles, inhalateur et vaporisateur). Ce traitement consiste à remplacer la cigarette par un dérivé contenant de la nicotine, mais non les produits chimiques présents dans la cigarette.

Contrairement aux croyances populaires, la cigarette électronique n’est pas un moyen recommandé par les professionnels pour cesser de fumer. Même si elle n’est pas aussi nocive que la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique n’est pas non plus sans danger.

Le pharmacien est une ressource de première ligne tout au long du processus de cessation tabagique. Que ce soit pour des conseils ou pour l’évaluation du bon traitement à suivre, c’est un partenaire de choix dans l’atteinte de vos objectifs visant une meilleure santé.

 

Texte Mélissa Plante

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM