ÉLIMINER LES POUX, PAS SI COMPLIQUÉ

Beaucoup de mythes et de croyances populaires sont associés aux poux de tête. Question de rétablir les faits et de ne pas stigmatiser les personnes qui en sont atteintes, quelques précisions s’imposent. Question de faire disparaître ces petites bestioles indésirables, quelques conseils sont de mise.

Comment les reconnaître

Les poux sont de minuscules insectes, des parasites, qui se nourrissent de sang humain et qui vivent sur la surface de la peau en s’accrochant aux poils ou aux cheveux. Ils ressemblent à de petits grains gris et se déplacent rapidement, ce qui les rend difficilement visibles. Les poux ne font que s’agripper au cuir chevelu; ils ne transmettent pas de maladies.

Ce sont surtout les lentes, les oeufs des poux, qui sont visibles, car elles restent attachées au cuir chevelu. Elles sont toutes petites, d’une longueur d’environ 1 mm, et s’apparentent à des graines de sésame.

Le symptôme le plus fréquent d’une éclosion de poux est la démangeaison du cuir chevelu, plus importante lors des trois premières heures de sommeil.

Comment la propagation des poux de tête fonctionne?

La présence de poux de tête est souvent, à tort, associée à la malpropreté. La principale cause de l’apparition de poux est le contact direct ou étroit avec les cheveux d’une personne infectée, par exemple lors d’une embrassade. Les contacts indirects – l’échange d’articles personnels, comme les casquettes, les peignes, les brosses et les vêtements – peuvent aussi transmettre les poux d’une tête à une autre, mais n’en sont pas la principale cause.

Dès que la présence de poux et de lentes est détectée, il est nécessaire de prendre les mesures appropriées pour les traiter. Si la tête de votre enfant est couverte de poux, vous devez aviser, dans les meilleurs délais, l’école ou la garderie qu’il fréquente afin que l’établissement prenne les mesures nécessaires. Une fois le premier traitement appliqué, votre enfant peut retourner normalement à l’école ou à la garderie.

Comment traiter les poux?

Votre premier réflexe devrait être de consulter votre pharmacien, qui saura vous conseiller le traitement approprié une fois l’infestation confirmée. Seulement les personnes affectées doivent recevoir le traitement. Vous devez suivre à la lettre les
instructions de traitement, sans quoi le produit ne sera pas du tout efficace.

De plus, les lentes doivent être retirées avant chaque traitement, mais aussi aux jours 2, 11 et 17 de la période de traitement complet. Même si cet exercice peut sembler fastidieux, il est relativement simple.

Étape1: Mouiller les cheveux à  l’eau tiède et les éponger à l’aide d’une serviette. Un revitalisant peut être utilisé, sauf à la suite d’un traitement à base de perméthrine, pour détecter plus aisément les poux, faciliter la manipulation des cheveux et ralentir le mouvement des poux.

Étape 2: Passer un peigne fin avec des dents parallèles dans les cheveux, en y allant de la racine vers la pointe, pour extraire les poux et les lentes. Pour faciliter le travail dans des cheveux longs, séparer les cheveux en plusieurs mèches avec des pinces ou des élastiques jetables.

Étape3: Examiner attentivement les dents du peigne après chaque coup et retirer les poux du peigne avec un essuie-tout en papier. Si des lentes résistent au passage du peigne, retirez-les avec une pince ou vos ongles.

Même si le traitement des poux peut s’avérer coriace et que la situation peut être désagréable, sachez que votre pharmacien est toujours disponible pour vous aider et vous conseiller.

 

 

Texte Mélissa Plante

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM