Chronique beauté

Le maquillage disparate des années 80

Ce printemps, on assiste à la renaissance des années 80. En maquillage ou en coiffure, on se lance dans les créations artistiques pour se construire un nouveau look. Il est permis d’utiliser le eyeliner pour faire autre chose qu’une simple ligne
On invente de nouvelles formes! On l’accompagne de surcroît soit d’un smokey eye très foncé, soit de couleurs pâles disparates. Si on préfère plus de sobriété, les teintes de nu ou de prune sont à prioriser. Pour les plus marginales d’entre vous, osez le fuchsia et le rouge mat agencés avec un fard à paupières dans les tons d’orangé ou de rose pâle. Si vous avez envie de vous amuser, mélangez des teintes : le multicolore
est dans le vent!

Coiffure expresse et couleurs douces

Côté chevelure, le platine et le blond bébé priment sur toute autre couleur. On remarque aussi une réapparition du brun satiné. Qui plus est, le doré ou le blond doré se marie bien avec toutes les teintes foncées. Le roux pâle et plus naturel qu’un roux orange est aussi bien populaire. La faveur va également à la teinte appelée « corail », mélange harmonieux de rose et d’orangé. Pour celles qui ont les yeux bleus, c’est un must.

De plus, vous serez contentes d’apprendre que le style « je sors du lit » est tout autant en vogue. Plus besoin de se coiffer pendant une heure : on aime! La coupe ultracourte du genre « androgyne » fera en outre la part belle à beaucoup de têtes. S’il vous chante d’être plus originales, les cheveux d’apparence mouillée ou qui sont lichés sur le côté ne sont pas en reste. N’oubliez pas de vous munir d’accessoires les plus scintillants les uns que les autres quand vous modelez vos coiffures!

Texte Anne Frédérique Savoie-Dorval

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM