CHRONIQUE AUTO

BMW 530e xDrive 2018 – L’ère électrique

BMW a livré 100 000 voitures électriques dans le monde entier en 2017. Au Canada, en incluant la division MINI, le constructeur se démarque de la concurrence en alignant rien de moins que neuf modèles rechargeables, dont la 530e. Ferez-vous le saut électrique?

Alors que les véhicules 100 % électriques offrent encore une autonomie relativement limitée, les hybrides rechargeables proposent un compromis raisonnable, en attendant l’arrivée de batteries plus puissantes.

Pour la 530e, BMW utilise un moteur électrique et un moteur à essence qui, une fois combinés, procurent une puissance totale de 248 chevaux et un couple, impressionnant, de 310 lb-pi. Une boîte automatique à 8 rapports complète le tableau. Malgré un poids de quelque 300 kg de plus que la 530i, le modèle à essence, la berline boucle, selon les mesures de la firme bavaroise, le 0 à 100 km/h en 6 secondes. C’est le même temps que celui de la 530i.


Autonomie variable
La batterie procure une autonomie d’environ 50 km. C’est peu, mais ça ressemble à la norme actuellement. Elle chute rapidement selon les conditions, en particulier par temps froid. BMW a doté la voiture d’un mode nommé « Battery control ». Ce mode vous permet de gérer la réserve d’énergie de la batterie en la maintenant à un niveau constant ou en l’augmentant selon une valeur que vous déterminez. Le moteur électrique agit alors comme génératrice, augmentant la réserve d’énergie électrique, par exemple lors de la conduite sur l’autoroute, ce qui permet de profiter davantage du moteur électrique, notamment en ville. La transition entre le mode électrique et le moteur à essence est quasi imperceptible.

BMW 530e

Si vous branchez la voiture sur une prise de courant de 120 volts, vous devrez patienter sept heures avant d’obtenir une recharge complète. En optant pour une borne de recharge de 240 volts, vous ferez le même Exercice en trois heures. Une fois de plus, c’est actuellement la norme.

Du reste, la berline intermédiaire de BMW bénéficie des améliorations apportées l’an dernier, lors de la refonte de la série 5. Cette nouvelle génération, septième de la lignée, vous offre un habitacle ouaté, impeccablement fini et insonorisé. Sur la route, la voiture se comporte avec un aplomb imperturbable, tout en procurant aux occupants un confort de haut calibre. La puissance est au rendez-vous en toutes circonstances. Livré de série, le rouage intégral assure une adhérence optimale sur les surfaces enneigées.

BMW 530e

À l’instar des autres véhicules de la marque, la liste d’options est exhaustive. Malheureusement, elle comprend des dispositifs d’aide à la conduite qui devraient faire partie des caractéristiques de série. En choisissant la totale, vous ferez grimper le prix de plusieurs milliers de dollars. En échange, vous obtiendrez la crème de la crème sur le plan du raffinement, et ce, pour un prix comparable à celui de la concurrence allemande qui n’offre pas la technologie hybride rechargeable.

BMW signe une berline intermédiaire qui rassemble les meilleures caractéristiques en matière de technologies, de confort et d’agrément de conduite. Puisque le gouvernement du Québec offre un rabais de 4000 $ aux acheteurs, elle vous coûtera seulement 500 $ de plus que la 530i. Pourquoi ne pas faire le saut électrique?

Prix de base du modèle essayé  : 67 500 $
Prix du modèle essayé : 83 350 $

www.bmw.ca

 

Texte Jean-Pierre Bouchard

Inscrivez-vous à l’infolettre

© 2017 - Mon Quartier. Tous droits réservés.

Une réalisation de ICONEM